Calendrier

Jean-François Maljean
JF-Maljean-joue-P-Rapsat-front-cover--CDFnacAgenda.png
Samedi 01 Juillet 2017, 16:00 - 17:00
Mini-concert

Début des années 70, quelques jeunes, dont Jean-François Maljean, répètent dans un local verviétois et s’essayent à leurs propres compositions après l’extinction de leur groupe de bal. Le groupe est rapidement rejoint par un certain Pierre Rapsat qui devient moteur, leader. 

A cette époque il fallait du courage pour se lancer dans la musique ! Courage qu’a eu Jean-François poussé dans le dos par Pierre pour résister à la voie d’une carrière en médecine toute tracée par ses deux parents… médecins. Ils jouèrent ensemble, jusqu’en 1984, près de 15 ans d’aventures et d’amitié. 

Après une formation académique classique démarrée tout petit, un perfectionnement aux Etats-Unis au Berklee Music Col-lege de Boston, et l’expérience Rapsat avec le groupe TRANSFERT, Jean-François monte avec Christian Willems le groupe Maljean-Willems dans lequel il sera le chanteur pendant 10 ans. 
Dans les années 90, il sort des albums New Age et sa carrière décolle en Asie. Il joue énormément en Chine où il devient Shang Malong. A ce jour Jean-François a sorti plus de 15 albums dont le dernier « 12 pièces de piano pour Laure » a été n°1 des ventes classiques en Chine en 2015.

Aujourd’hui il rend hommage à son ami, son mentor musical en reprenant ses plus beaux thèmes au piano. Exercice réalisé déjà plusieurs fois notamment avec «Grand Piano» pour des thèmes de tubes anglo-saxon ou «Gallery» qui reprenait les oeuvres du musicien japonais «Kitaro». En accord avec Miki, l’épouse de Pierre et avec l’aide de Team 4 Action, le dernier producteur de Pierre, enthousiaste à l’idée et producteur du projet, 16 chansons sont sélectionnées mêlant des titres de toutes les époques ; Entre Rêves et Illusions. 
A noter que Visage, composé par Jean-François figure sur l’album. Une ré-interprétation dès lors, tout en douceur d’un titre qui se trouvait sur le grand « Lachez les fauves » de 1982. 

Trois exceptions aux versions exclusivement piano prendront place sur l’album : 
Il restait dans les tiroirs une pépite, jamais sortie, que Pierre a écrite juste avant son décès : Le plaisir des yeux, une mélodie envoutante, un texte lumineux, une chanson universelle qu’il fallait sortir un jour… l’occasion était trop belle de tenter quelque chose. Jean-François est emballé, il servira le texte et propose un duo. Céléna Tornabene de CELENA-SOPHIA est proposée et la magie opère, les deux voix se mélangent superbement. L’interprétation de Céléna amène une émotion qui aurait sans doute plu à Pierre. Une seconde version plus orchestrée, plus radio, figurera en bonus sur l’album. 
Un autre duo prend place sur l’album ; Jacques Stotzem, ami verviétois de Pierre et Jean-François, vient poser sa guitare avec brio et décontraction sur « Goodbye Mr Fender » alors que Jean-François joue sur un piano fender rhodes ; what else ?
Caroline Bloukiaux (candidate The Voice – Saison 1) pose sa voix sur « Comment cesse-t-on d’aimer », et sert à merveille le magnifique texte de Jacques Duvall.

L’album est réalisé par Jean-François Maljean et Christian Martin qui a utilisé ses talents de compositeur de musique de film, peaufiné les ambiances pour un résultat très cinématique.

Les concerts à venir pour Jean-François Maljean:

23/07 à 18H30: Francofolies de Spa – Hommage à Pierre Rapsat sur la Scène Proximus.
04/08 à 20H: Jodoigne -  Tonneau
05/08 à 17H:Festival Jazz Gouvy en quartet "Apormidjusofir" feat. Robert Jeanne
08/11 à 20H30: W:Hall CC Woluwe St Pierre à Bruxelles Concert "Maljean joue Rapsat"

filtrer

ça s'est passé à la Fnac